C’est inacceptable !

C’est inacceptable !

La Communauté de Communes des Rives du Haut-Allier a décidé, sans aucune consultation ni concertation avec les habitants, et malgré l’opposition de la mairie, d’installer une microcentrale sur la Desges, une rivière remarquable. Ce projet est irresponsable et destructeur sur une rivière à saumons et dans un site classé. Pourtant les travaux ont déjà commencé. Une pétition a été mise en ligne le 09 novembre 2017, proposée par Chanteuges Préservation du Patrimoine en partenariat avec la Mairie de Chanteuges, Réseau…

Lire la suite Lire la suite

L’étiage est déjà là…

L’étiage est déjà là…

Le niveau des cours d’eau baisse de plus en plus dans les Pyrénées ariégeoises et garonnaises….et les éclusées s’en donnent à cœur joie ! Avec un étiage déjà prononcé, digne d’un mois de juillet, qu’est-ce que cela va donner dans les jours à suivre ? Le marnage est particulièrement important sur des rivières comme le Lez où les tronçons captés sont réduits à de véritables « flaques » la nuit. La température de l’eau augmentant, que vont devenir les alevins de l’année…

Lire la suite Lire la suite

Barrages, seuils et déficit sédimentaire : de cause à effet…

Barrages, seuils et déficit sédimentaire : de cause à effet…

Même si elle n’est pas la seule (vent, glacier…), l’eau joue un rôle majeur dans le transport des produits issus de l’érosion. Le lit des cours d’eau naturels est ainsi constamment formé et déformé par les sédiments en mouvement (cycle érosion-transport-sédimentation). Ce transport de sédiment, nommé « transport solide » ou « transit sédimentaire » s’effectue principalement par charriage et suspension.Le transport par charriage concerne essentiellement les éléments grossiers qui se déplacent sur le fond du lit par roulement, glissement ou saltation. La suspension…

Lire la suite Lire la suite

Les rivières en Ariège : un état du niveau inquiétant…

Les rivières en Ariège : un état du niveau inquiétant…

Constat unanime, l’état général du niveau des cours d’eau en Ariège est relativement bas pour la saison. Avec quelques 3 m seulement de neige cumulée à 1 800 m, contre plus de 6 m en 2014 et 2015, un hiver trop sec et un printemps trop chaud, la situation risque de devenir assez vite critique. Une quinzaine de départements sont d’ailleurs d’ores et déjà en alerte sécheresse. La situation des nappes phréatiques est d’ailleurs préoccupante, notamment dans le bassin Adour-Garonne.Pour…

Lire la suite Lire la suite

Passes ou « impasses » : les PAP…

Passes ou « impasses » : les PAP…

L’article L.432-6 du code de l’environnement modifié par la Loi n°2006-1772 du 30 décembre 2006 prévoit que : « Dans les cours d’eau ou parties de cours d’eau et canaux dont la liste est fixée par décret […] tout ouvrage doit comporter des dispositifs assurant la circulation des poissons migrateurs. L’exploitant de l’ouvrage est tenu d’assurer le fonctionnement et l’entretien de ces dispositifs » en précisant « Les ouvrages existants doivent être mis en conformité, sans indemnité, avec les dispositions du présent article… » Une…

Lire la suite Lire la suite

Quid des grands migrateurs ?

Quid des grands migrateurs ?

Mercredi 15 février, le Sénat a adopté « en catimini » et vraisemblablement sous la pression du lobby hydroélectrique un amendement à la loi relative aux énergies renouvelables et à l’autoconsommation qui, pour résumer, dispense tous les ouvrages, ayant une existence légale et une production hydroélectrique, sur un cours d’eau en liste 2 des obligations d’assurer la continuité écologique. Cette disposition a été adoptée contre l’avis du Gouvernement. Que disait la loi sur l’eau et les milieux aquatiques ?L’article L214-17 du Code…

Lire la suite Lire la suite

Atteindre les 3000 signataires…

Atteindre les 3000 signataires…

La pétition « Micro centrales, barrages … Stop, ça suffit ! «  atteint presque les 3000 signataires, il nous manque à peine une cinquantaine de soutiens. Il faut bien avouer que nous sommes bien loin du compte mais nous aimerions atteindre le nombre symbolique des 3000 pour la Journée internationale d’action pour les rivières qui aura lieu le 14 mars prochain et à laquelle nous nous associons.Nous remercions une nouvelle fois tous ceux qui ont apposé leur signature, les relais sur…

Lire la suite Lire la suite

14 MARS : JOURNÉE INTERNATIONALE D’ACTION POUR LES RIVIÈRES

14 MARS : JOURNÉE INTERNATIONALE D’ACTION POUR LES RIVIÈRES

La journée d’action pour les rivières tire son origine d’une initiative brésilienne contre les grands barrages et les dégâts qu’ils occasionnent. Elle entend lutter contre les barrages et pour les rivières, pour l’eau et pour la vie.L’idée de la journée a été adoptée en 1997 lors du premier sommet international des personnes affectées par les barrages (International Meeting of People Affected by Dams). Les représentants de 20 pays ont décidé que la Journée international d’action aurait lieu le 14 mars,…

Lire la suite Lire la suite

Dans le dernier numéro de « La pêche et les poissons »…

Dans le dernier numéro de « La pêche et les poissons »…

Dans le dernier numéro de « La pêche et les poissons » (n°807, janvier 2017) un article de quatre page intitulé « L’erreur écologique de Madame Royal » est consacré à la question de la relance de la petite hydroélectricité. Il est accompagné d’un interview de Marc Delacoste qui nous donne sa position sur le sujet, position dont nous ne pouvons que nous réjouir mais qui n’est apparemment pas celle de nombreux pêcheurs si l’on en juge par le nombre de signataires de la…

Lire la suite Lire la suite