Archives de
Catégorie : Continuité écologique

CartOgraph’ : une nouvelle version

CartOgraph’ : une nouvelle version

Une nouvelle version plus ergonomique et plus esthétisque de CartOgraph‘ est disponible.CartOgraph’ est un outil en ligne proposant de visualiser sous forme de cartes, de graphiques et de tableaux interactifs des données de synthèse relatives à l’eau, aux milieux aquatiques et à leurs usages. Ces données sont issues d’établissements spécialisés comme l’OFB, les Agences de l’eau, OlEau, MétéoFrance… Plusieurs thématiques sont proposées comme les risques naturels, les pollutions ou l’état des eaux… On peut également connaître le prix de l’eau…

Lire la suite Lire la suite

GPAP : une application dédiée à l’entretien des passes à poissons

GPAP : une application dédiée à l’entretien des passes à poissons

Afin d’apprécier facilement l’état d’un ou plusieurs dispositifs de franchissement piscicole sur le terrain, l’association Loire Grand Migrateur (LOGRAMI) a développé une application mobile : L’application GPAP. Cette application gratuite est accessible après la création d’un compte. Elle permet à tous de de vérifier l’entretien et le fonctionnement d’une passe à poissons et de transmettre des informations en cas de dysfonctionnement. Accédez à l’application ici

150 ONG signent un manifeste contre l’hydroélectricité

150 ONG signent un manifeste contre l’hydroélectricité

Suite à la Journée mondiale des poissons migrateurs, 150 ONG se sont regroupées pour demander aux institutions européennes de mettre fin au financement public de nouveaux projets hydroélectriques en Europe. La construction de nouvelles centrales hydroélectriques va à l’encontre des objectifs de biodiversité du « Green Deal » européen, étant donné la faible contribution des nouvelles centrales à la transition énergétique par rapport aux dommages environnementaux qu’elles causent [1]. Le WWF, ainsi que les signataires tels que le Climate Action Network Europe…

Lire la suite Lire la suite

Impacts des petits barrages sur la température des cours d’eau

Impacts des petits barrages sur la température des cours d’eau

A l’heure ou les rentiers de la turbine ont plus que jamais le vent en poupe sous couvert de répondre à la transition écologique (moins de 1 % de la production nationale d’électricité) et prétextant dorénavant que les retenues sont une aubaine contre les effets des sécheresses devenues récurrentes, car elles permettraient de stocker des volumes d’eau qui éviteraient l’assec des rivières (sic !), un article de Christian Lévêque, hydrobiologiste (Directeur de recherches émérite de l’IRD, ex-directeur du Programme Environnement,…

Lire la suite Lire la suite

Reporterre consacre deux articles sur l’hydroélectricité

Reporterre consacre deux articles sur l’hydroélectricité

Reporterre consacre deux articles sur l’hydroélectricité. Ils sont signés de Lorène Lavocat, journaliste à Reporterre, qui a enquêté sur la question, notamment à Yssingeaux et à Chanteuges dans la Haute-Loire. Le premier intitulé « La multiplication des microbarrages menace les dernières rivières sauvages » dresse un historique et un bilan de la situation actuelle. Le second « En Haute-Loire, l’opposition monte contre des projets de minicentrales hydrauliques » pèse le pour et le contre sur la question d’une énergie écologique. A lire !

Changement climatique, transition écologique : une porte ouverte à tout et à n’importe quoi !

Changement climatique, transition écologique : une porte ouverte à tout et à n’importe quoi !

En ces temps où certes nul ne peut nier un certain dérèglement climatique et où plus que jamais nos modèles énergétiques et plus largement sociétaux doivent être repensés, on voit de plus en plus surgir ici et là des propositions environnementales toutes aussi irresponsables et plus destructrices les unes que les autres mais conforter par une porte ouverte à tout et à n’importe quoi. Ainsi en est-il des projets de bassines agricoles, de microcentrales, etc. qui fleurissent ici et là…

Lire la suite Lire la suite

Petite hydroélectricité : « fraus omnia corrumpit »

Petite hydroélectricité : « fraus omnia corrumpit »

Dans un article publié le 10 septembre 2018 sur le site actu.environnement et dans Environnement & Technique (n°384, octobre 2018) intitulé « Pour un moratoire sur les microcentrales hydroélectriques« deux membres associatifs, Gérard Merle (Insa) et Martin Arnould (Le Chant des rivières) dénoncent le système existant d’appel d’offres pour la petite hydroélectricité (>500 kW)s), système qui s’avère selon eux dépourvu de dispositif de contrôle et de régulation Pour la petite histoire, un premier appel d’offres pour le développement de la petite hydroélectricité…

Lire la suite Lire la suite