Enfin de l’eau dans les Couzes

Enfin de l’eau dans les Couzes

L’Auvergne n’a jamais été aussi verte qu’en ce mois d’août 2021 et les niveaux des Couzes n’ont rien à voir avec les années précédentes, notamment 2019 et 2020, marquées par des étiages sévères. Quel plaisir de voir enfin ces rivières avec des débits propices pour la pêche au toc.
Mes premières sorties se porteront tout d’abord sur la Couze Pavin que j’affectionne particulièrement. Une nouveauté à signaler cette année avec la prolongation du parcours sans tuer de l’Aappma de La truite de la Vallée, sur 2500 m (tout mode de pêche), de la passerelle piétonnière Chidrac au Pont de la D28 de Félines. Un parcours particulièrement dense en truites, très ombragé et agréable à pêcher où la déception est rarement de mise. Mais l’aval recèle également une bonne population qui n’a pas à rougir de celle du No Kill. Plus en amont, certains parcours peuvent être également « sportifs » avec de petites gorges taillées dans les coulées de lave. C’est le royaume des belles sauvages, certes en moyenne pas bien grosses mais délicates à tromper. A Saurier, la Couze de Valbeleix rejoint la Couze Pavin. Ici aussi, la densité de truite est remarquable mais on ne cherchera pas les gros sujets, le plaisir étant plutôt dans la beauté des paysages avec notamment les fameuses gorges de Courgoul.
Évidemment, je n’ai pas délaissé la Couze Chambon, la rivale de la Couze Pavin, qui jusqu’à présent ne m’avait pas donné beaucoup de satisfaction. Mais cette année, les niveaux étant vraisemblablement pour quelque chose, c’est dans cette dernière que je prendrais les plus de beaux sujets avec des poissons atteignant les 30 cm, ce qui est tout à fait honorable pour ce cours d’eau. Une découverte également avec un parcours atypique et assez physique vers Neschers où la Couze Chambon présente une succession de cascades et de gros gours sur environ 1 km qui recèlent de belles surprises.
Bref, un mois d’août plutôt favorable pour la pêche et le plaisir de revoir les belles auvergnates.

Sur la Couze Pavin


Sur la Couze de Valbeleix

Sur la Couze Chambon

Surprise (photo Thomas Gruneisen)

2 thoughts on “Enfin de l’eau dans les Couzes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *