Piscare est de retour

Piscare est de retour

Après quatre mois dans les Antilles pour le boulot et une semaine en quarantaine, Piscare est de retour. Délaissant pour ces retrouvailles mes autres collègues de l’association, nous nous retrouverons au bord de l’eau pour en découdre avec les truites pyrénéennes. L’étiage est là et la pêche devient difficile en ce moment. Nous attaquerons sur un premier spot que je n’avais pas encore pu pêcher depuis le début de la saison. Nous ratisserons toutes les veines d’eau possibles pendant près de deux heures mais sans succès, avec seulement quelques touches timides et très rapides qui n’aboutirons pas : apparemment pas vraiment d’activité ! Changement de secteur pour une belle plage qui nous déçoit rarement. Là, je finirais par accrocher deux belles de 42 et 37 cm. Des poissons massifs, en pleine forme, qui ne se rendront pas facilement. Après une pause déjeuner accompagnée évidemment de grillages et autres friandises, nous irons sur une autre portion où le lit de la rivière traverse littéralement la roche, un paysage vraiment très particulier. Sur les coups de 14h00, nous aurons enfin une petite fenêtre de capture avec des poissons un peu actifs. J’enchainerais 6 poissons dont 4 de 35+. Piscare, qui comme à son habitude, s’obstine à pêcher au vers de berge, finira tout de même par prendre une belle de 38 cm mais ce sera malheureusement la seule de la journée.
De belles retrouvailles avec en prime de beaux poissons.

Piscare : le retour
L’étiage est là
Un secteur très particulier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.