Week-end pêche dans les Gaves du Haut-Béarn

Week-end pêche dans les Gaves du Haut-Béarn

Pour cette fin de saison, la Team Fous de toc s’est lancée à l’assaut des gaves du Haut-Béarn. Direction la vallée d’Ossau où nous avons trouvé un pied à terre pour trois jours du coté de Louvie-Juzon dans un cadre magnifique. Pour la première journée de pêche, nous nous rendons sur le gave d’Ossau dans un secteur en amont de Louvie-Juzon. Les eaux sont basses et un peu teintées mais nous ne resterons pas longtemps. A peine avons nous commencé à pêcher qu’une averse nous contraint à plier les lignes. Le Gave se charge aussitôt, probablement à la suite d’un lâcher de barrage.
Je prendrais tout de même trois poissons dont une maillée (20 cm dans le secteur).

Notre pied à terre à Louvie-Juzon

Nous remonterons un peu plus haut l’après-midi du coté de Laruns. La rivière est belle avec des successions de petits lisses et râpes et des coups bien marqués mais ça manque certainement d’un peu d’eau. Le temps est encore assez orageux et les truites seront tout de même de sorties. Nous en toucherons une bonne dizaine, en deux heures de pêche, mais pas bien grosses avec quelques poissons entre 22 et 24 cm. La taille légale n’est ici que de 18 cm !

Le lendemain matin nous retournons sur le Gave d’Ossau, toujours du coté de Laruns où de beaux parcours nous attendent. Le temps est plus dégagé, pas un brin de vent mais nous ne prendrons que de rares truitelles et une seule maillée (22 cm) qui sera pour Fouytoc. Dommage !

L’après-midi, changement de rivière et direction le Gave d’Aspe du coté de Lurbe-Saint-Christau. La rivière est magnifique avec des lisses et des radiers aux eaux cristallines et des profonds aux couleurs turquoises. Des parcours splendides mais difficiles à pêcher, d’autant plus que le soleil était de la partie. Nous ne toucherons pas grand chose hormis un tacon…

Dimanche matin nous décidons d’insister sur le Gave d’Ossau en aval de Louvie-Juzon. La rivière est ici plus large avec de belles plages et de larges râpes. L’eau est claire contrairement à la veille au soir où nous nous sommes essayer à la PALM avec quelques prises mais de petites tailles. Piscare prendra un poisson maillé et des tacons; Fouytoc une AEC même pas maillée !

L’après-midi, retour sur le Gave d’Aspe un peu plus en aval que la fois précédente. Le secteur est vraiment splendide avec des râpes de plus de 50 m de large, des lisses au fond cannelé… Il fait grand soleil et la pêche s’avère difficile. Elles ne sont pas dehors, en tout cas pas dans les râpes et les radiers. Toqueur 31 s’en sortira honorablement avec trois jolis poissons de 29, 30 et 34 cm qui étaient bien à l’abri dans les profonds de bordures.

Sur le Gave d’Oloron

Notre séjour se terminera le lendemain matin par une courte sortie sur The Gave : le Gave d’Oloron en aval d’Oloron-Sainte-Marie. Que dire sinon qu’il s’agit d’un véritable joyau des Pyrénées. Une rivière imposante avec tout ce que l’on peut espérer comme spot. Il faut bien l’avouer, ne l’ayant jamais pratiqué, nous nous sommes retrouvés un peu au dépourvu ! Ici la taille est à 30 cm et l’emploi de l’asticot est interdit. Je ne prendrais qu’un tacon de 26 cm et Fouytoc finira en beauté avec une « petite » fario de 34 cm.

Une petite du gave d’Oloron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *