En déplacement dans le Rouergue (partie 1)

En déplacement dans le Rouergue (partie 1)

Quant on peut concilier travail et pêche c’est encore mieux !
En déplacement dans l’Aveyron pour deux mois du coté de Naucelle, nous avons là une opportunité de « faire » quelques cours d’eau comme le Viaur et leurs affluents. L’Aveyron, pourtant proche, n’est malheureusement plus la rivière de première catégorie qu’elle était, reclassée en seconde de Palmas à Villefranche-de-Rouergue…

Le Viaur, dans sa partie amont, dans le Ségala, est une rivière assez encaissée, large d’une dizaine à une quinzaine de mètres en moyenne. Plus haut, dans le Lévezou, c’est un ruisseau qui s’écoule dans de petites gorges en aval de Pont-de-Salars. Rivière aux eaux assez vives en début de saison, ce n’est malheureusement pas le cas en été. Nous l’avons testé au niveau du hameau « Le Navech », à une dizaine de kilomètres en amont du Viaduc. Quelques plages moutonnées mais peu de véritables courants sont présents. Nous prendrons une seule fario (non maillée), du « blanc » (chevesnes) et 3 AEC épargnées à l’ouverture.
Plus en amont, ça commence à devenir plus intéressant. Au lieu dit Versailles, en aval de Saint-Juliette-sur-Viaur, la rivière est plus encaissée et présente un profil plus torrentueux. Nous prendrons encore du « blanc » et des farios plus honorables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *