Ouverture 2015 réussie…

Ouverture 2015 réussie…

Enfin l’Ouverture, ce moment tant attendu qui nous empêche de dormir la veille. Cette année, la Team « Fous de toc » comptait un pêcheur de plus : notre ami JP qui nous a fait découvrir de jolis spots l’an dernier sur l’Ariège. Vendredi 13, direction donc sur les berges de l’Ariège pour trois jours de pêche intenses, aussi intenses que les soirées qui vont avec. Celle de la veille de l’ouverture fut comme à son habitude bien arrosée et riche en histoires de tout genre et bien évidement des histoires de pêche et de pêcheur où chacun y va de sa technique, de ses coins et petits secrets à peine dévoilés… Mais c’est avant tout un moment privilégié et convivial qui tranche incontestablement avec le quotidien, surtout après six mois d’inactivité halieutique ou presque. 

Cette année Piscare nous a concocté le repas d’ouverture. Tout fraichement rentrée des Antilles – où il était, sois-disant, pour le boulot – il nous a ramené une recette de derrière les fagots d’un Colombo au poulet que nous dévoilons ici :

Trouver l’erreur !

Le jour J, après une nuit des plus bruyantes suite à l’abus de p’tits punchs pour certains, nous voilà donc fin prêts à en découdre. Les eaux sont assez hautes mais « pêchables ». En revanche, elles sont froides, pas plus de 5°c, tout comme à l’extérieur d’ailleurs.
La matinée débutera avec quelques AEC pour moi qui trainaient par là. Fouytoc et JP aurons quelques touches et décrochés mais rien hors de l’eau. Seul Piscare s’en sortira honorablement avec deux poissons de 38 et 42 cm. L’après-midi, ce sera pour JP avec une belle de 49 cm.

Pas très frais Fouytoc…
Pas mal d’eau mais bon c’est l’ouverture !

Le lendemain, après une soirée au cours de laquelle Piscare ne tarissait pas d’éloge sur lui-même, nous décidons de faire un autre parcours sur lequel Fouytoc prendra enfin « La Truite » de sa vie, du moins pour l’instant, mettant à mal le « score » de la veille de Piscare. Il complètera cette belle prise avec une seconde plus modeste de 34 cm.
L’après-midi, retour sur les spots de la veille, et là, festival de grosses truites avec pour Piscare trois poissons de 36, 47 et 51 cm et pour moi un de 50 cm et un décroché de 60. De magnifiques poissons qui repartirons tous à l’eau comme ceux de Fouytoc.

Le lundi matin, une dernière partie de pêche le matin avant notre départ. Je ferai encore une AEC et une fario de 45 cm. Piscare, encore lui, reprendra une belle de 47 cm. Il faut dire qu’il venait de lire « Dame Truite » de Léon Foch, peut-être cela l’a vraiment inspiré. En tous cas, il se souviendra de cette ouverture…et nous aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *