Un week end de fermeture riche en partage…

Un week end de fermeture riche en partage…

Cette fin de saison ne pouvait évidement pas se terminer sans un petit week end pêche prolongé. Cette année, comme l’an dernier, nous avons posé nos cannes à Grézian, dans la vallée d’Aure, où nous avons un pied à terre au Gite Loizon, une bonne adresse à retenir.
Départ dès le vendredi matin pour moi et Fouytoc. Piscare, le troisième larron de l’équipe originelle des Fous de Toc, commencera ce séjour par une panne de voiture et nous rejoindra finalement plus tard dans la matinée.
Nous suivrons la vallée de la Neste d’Anères à Izaux avec un constat un peu amer vu le niveau d’eau très bas, inhabituel en cette saison et pour cette rivière.
Arrivés à hauteur de La Barthe-de-Neste, nous commencerons par une session sur un parcours que nous connaissons très bien. Seule une partie s’avèrera praticable et encore. Nous toucherons pas mal de tacons, quelques truitelles et seulement trois maillées de 25 à 28 cm. Pas de quoi vraiment s’extasier !
Piscare réussi enfin à nous retrouver vers les 11h00. Un petit arrêt à Sarrancolin pour déjeuner et nous filons poser nos bagages au gite. La propriétaire, toujours aussi sympathique, nous accueillera avec un large sourire en voyant Piscare : elle connaît bien le personnage !
Quelques courses et vers les 16h00 nous sommes à nouveau les pieds dans l’eau quelque part en amont d’Arreau avec des niveaux plus corrects. Nous toucherons enfin quelques jolis poissons mais sur une fenêtre assez courte, une dizaine de maillés au total, dont une belle de 36 cm mis au sec par Fouytoc. Piscare se contentera seulement de quelques petites…
La luminosité déclinant, nous nous arrêterons de pêcher vers les 19h00 avec l’arrivée d’un quatrième larron, Christophe. La soirée fut évidement des plus conviviale, riche en échange et plaisanterie de tout genre. Elle se prolongea jusqu’au matin pour nos deux compères, Piscare et Christophe, alias Tic et Tac, qui ont quand même réussi à nous chanter Le France de Sardou à 5h00 du matin. Par décence – le site étant ouvert à tous les publics – je ne vous raconterais pas la suite ! En tout cas, le lendemain, ils n’ont pas décoller avant 11h00 !

Pas Sûr que Piscare soit dans la bonne position !

De notre coté, nous avons testé un autre parcours vers les 8h00 et le début s’annonçait plutôt bien pour moi avec, presque coup sur coup, deux belles approchant les 30 cm, avant que la rivière ne monte et se trouble suite à un coup de vanne (opération de transparence ?). Même pas un peu de répit pour la fermeture, comme si cela ne pouvait pas attendre !
Vers midi, arrive enfin notre cinquième compère attendu, Laurent, notre golden man, et sa friteuse. Paul et Thierry, qui faisait également leur fermeture dans le secteur, nous rejoignent également pour le repas et pour pêcher ensemble l’après-midi. Présentation faîte, la discussion s’engagea dans la bonne humeur et sans interruption jusque vers les 15h00.
Nous pêcherons ensuite jusqu’à la tombée de la nuit mais seul Paul et moi auront le loisir de mettre quelques belles dans l’épuisette, de 25 à 34 cm. Une rivière très fermée avec des poissons très peu actifs, plus énervés par les passages répétés de nos appâts que par une réelle envie de se nourrir.

La soirée fut dans l’ensemble plus calme que la précédente avec un repas style rabelaisien comportant foie gras accompagné d’un Sauternes 2007 en entrée suivi de deux côtes de bœufs monstrueuses (4 kg au total) grillées au feu de bois, arrosé d’un petit Grave de 2006 et garnies de frites maison, du moins au début car la friteuse a explosée ! Notre golden boy s’en sortira heureusement bien avec de légères brûlures sans suite.

Dernière ligne droite, le dimanche matin nous nous retrouvons tous les cinq pour l’ultime session et tous le monde ou presque, Piscare ne déroge pas aux journées précédentes, prendra du poisson avec des belles de bonne taille pour le secteur, tournant autour de 30 cm.
Fin de la saison 2019 et retour au bercail avec bien évidemment un peu d’amertume compensée par de beaux souvenirs, de nouveaux membres de l’association qui aujourd’hui sont devenus des amis et plein de nouveaux projets pour la saison 2020.
Rendez vous le 7 mars 2020 pour de nouvelles aventures.

Les Fous en action

Laurent
Christophe
Moi et Fouytoc (en premier plan)
Piscare
Paul et un copain

La Neste

Quelques belles de la Neste

Fin de saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *