Un documentaire sur les sentinelles qui préservent nos rivières

Un documentaire sur les sentinelles qui préservent nos rivières

Biologiste et réalisateur, Philippe Laforge, prépare un nouveau documentaire sur « les sentinelles des rivières ».

Soucieux de l’état des cous d’eau, jugé « calamiteux »par une étude publiée en 2017 par l’UFC-Que Choisir, le réalisateur consacre son nouveau documentaire sur tous ceux qui œuvrent pour inverser la tendance : associations de pêcheurs, militants pour la sauvegarde du patrimoine naturel, enseignants…

« Le but est de montrer qu’il y a des gens motivés qui agissent pour améliorer l’état des cours d’eau. Je souhaite transmettre cette motivation au grand public et aux futures générations. »

Pour ce reportage, Philippe Laforge a interrogé sept lauréats du prix Charles Ritz , la seule récompense en France qui salue ceux qui agissent en faveur des cours d’eau (1).

  • AAPPMA de la Roche Mabile (Orne), lauréat 2006
  • Philippe Nicolas, professeur des écoles, animateurs d’ateliers « pêche » à Margency (95) et Gennevilliers (92), lauréat 2007
  • Société de pêche « La Truite de Resteigne » (Belgique), lauréat 2009
  • AAPPMA du Pont de Montvert (Lozère), lauréat 2014
  • Collectif SOS-Loue et Rivières Comtoises (Franche-Comté), lauréat 2015
  • AAPPMA La truite des Monédières (Corrèze), lauréat 2016
  • AAPPMA de la Haute Thur (Haut-Rhin), lauréat 2017

Pour faire en sorte que ce film soit vu du plus grand nombre, l’équipe de production a besoin de votre soutien. Vos dons serviront à terminer le tournage du documentaire, effectuer son montage et lancer une campagne de communication.

L’association Fous de Toc participe à cet effort financier et soutient pleinement ce projet

Philippe Laforge
Après dix années consacrées à la recherche scientifique universitaire dans le domaine de l’hydrobiologie, Philippe Laforge se lance en 2003 dans la réalisation de documentaires naturalistes centrés sur la vie des cours d’eau. Il a déjà réalisé une douzaine de documentaires, dont « Secrets de rivières », récompensé de la palme d’argent au Festival mondial de l’Image sous-marine, « Des rivières sauvages et des hommes »,« L’Estuaire de la Seine », « Des mouches et des truites », « La rivière Léguer. histoire d’une reconquête » …


(1) Charles C. Ritz, qui a parcouru, canne en main, les plus belles des rivières de notre planète, savait les raisons profondes pour lesquelles garder les rivières en bonne santé est essentiel, et l’a expliqué sans relâche, de retour de ses expéditions, dans la presse de l’époque. La rivière et sa biodiversité sont d’abord une réalité locale qui dépend de leurs riverains directs. Chaque année, le Prix Charles Ritz salue une initiative concrète de préservation de l’environnement, qui développe la capacité d’accueil des cours d’eau et encourage le travail sur le terrain d’un candidat méritant, récompensant ainsi ses efforts, ses valeurs et l’intérêt du projet réalisé.

4 réactions au sujet de « Un documentaire sur les sentinelles qui préservent nos rivières »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *