Journée d’étude au Four de Louge à Muret (31)

Journée d’étude au Four de Louge à Muret (31)

Quelques membres des Fous de Toc (Fabrice Pons, Jean-Philippe Massot, Christophe Portellano et Sébastien Pancin) ont assisté à une journée d’étude au Four de Louge à Muret (31) le 25 septembre 2018 suite à une proposition de Mickaël Nguyen, président de l’Aappma de Muret « Le Pêcheur Occitan » et également membre de l’association.

Cette journée réalisée par une équipe du Laboratoire Evolution et Diversité Biologique (EDB) du CNRS/ Université Toulouse III – Paul Sabatier/ENFA était dirigée par Julien Cucherousset, chercheur au CNRS et spécialiste des espèces invasives, auteur de nombreux travaux sur le sujet et notamment sur l’impact des rejets de salmonidés non indigènes en Europe (Programme SalmoInvade). 
Au programme, toute une flopée de prélèvements, comptages, identifications, mesures…afin de dresser un bilan complet de l’état biologique du lac (inventaire et classement des espèces piscicoles, des invertébrés, des crustacés, analyses ADN, signatures isotopiques, mesures d’eutrophisation, bathymétrie…). 
Ces travaux ont lieu tous les ans depuis une dizaine d’années sur plusieurs plans d’eau du Sud Toulousain gérés par des Aappma. Outre l’aspect recherche pure pour les scientifiques, les résultats de ces études sont une source de réflexion pour la gestion piscicole. Ils offrent un suivi très précis des populations présentes et de l’évolution des écosystèmes mais permettent aussi de mesurer l’impact des espèces invasives telles que les poissons-chat ou les écrevisses de Louisiane…
Ainsi par exemple au Four de Louge, il semble que l’éradication de plusieurs tonnes de poissons-chat effectuée par l’Aappma ne semblent pas être réellement suivi d’effets sur la diminution de cette espèce classée nuisible et qui garde un fort potentiel invasif.

Une journée pleine de découvertes et très instructive que nous ne manquerons pas de renouveler.
Un grand merci à Julien Cucherousset et son équipe pour leur accueil chaleureux et leur disponibilité.

Récolte des nasses posées la veille
Des poissons-chat en quantité
Prélèvement d’un échantillon de nageoire sur un poisson-chat pour analyse ADN
Tris, identification et inventaire des invertébrés
JP met la main à la pâte : une nouvelle vocation ?
Un cousin du gupy : le gambusie, présent en nombre dans le lac
Écrevisses de Louisiane
Pêche d’inventaire au filet : plusieurs mailles normalisées
Une carpe miroir d’environ 20 kg capturée dans un des filets
Nettoyage et pliage des filets : JP et Christophe donne un coup de main
Pêche électrique au courant continu sur les bordures et sur plus d’une vingtaine de points : les poissons ne sont pas choqués mais attirés !
Inventaire et mensuration des prises au fur et à mesure des captures électriques : ici un beau carassin argenté
Captures à l’aide d’un filet à maille fine : gardons, perches soleil, perches communes, grémilles…plus d’une dizaine d’espèces présentes
Mesure de la concentration d’algues par fluorescence à l’aide de l’AlgaeTorch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *