Délestages sur la Neste d’Aure : une rivière à nouveau meurtrie

Délestages sur la Neste d’Aure : une rivière à nouveau meurtrie

Vers Arreau (crédit photo : F. Parel)

Dans la nuit du 29 au 30 juillet des délestages de trois barrages (Rioumajou, Cadéac et Arreau) ont été réalisés sur sur la Neste d’Aure sous couvert d’un épisode orageux, le tout suivi par l’exploitant du barrage de Cadéac. Mais avec un débit très faible à cause de la sécheresse (4,4 mètres cubes à la seconde), les sédiments n’ont pas pu être évacués et ce qui devait arriver est arrivé avec un fort colmatage et un envasement du lit de la rivière tuant toute vie aquatique.

Envasement vers Cadéac (Crédit photo : Facebook AAPPMA Les Pêcheurs du Plateau)
Mortalité piscicole vers Cadéac (Crédit photo : Facebook AAPPMA Les Pêcheurs du Plateau)

Ces pratiques inopportunes, qui semblent coutumières chez les exploitants de la vallée d’Aure (voir à ce sujet la vidange du barrage du Rioumajou en 2016 : https://www.fousdetoc.com/2016/06/29/et-une-nouvelle-operation-de-vidange-la-neste-a-nouveau-en-danger/)

L’OFB a été saisie par la FDP des Hautes-Pyrénées avec une ouverture de procédure. L’AAPPMA Les pêcheurs du Plateau, sous l’égide de son président Patrice Kaltz, va quant à elle se porter partie civile pour les dégâts occasionnés.

A suivre !

Plus d’infos :
AAPPMA Les Pêcheurs du Plateau Page Facebook
« Une rivière envasée dans les Hautes-Pyrénées » La pêche et les poissons du 03/08/22

One thought on “Délestages sur la Neste d’Aure : une rivière à nouveau meurtrie

  1. Bonjour, nous sommes 1.5 million de pêcheurs en france pourquoi ne pas s’associer pour mener une action de groupe en justice contre ces agissements?
    Nous aurions certainement plus de poids et le fait serait probablement moins coutumier!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.