Une petite ouverture

Une petite ouverture

L’état d’urgence sanitaire en cours et le couvre-feu imposé ont quelque peu restreints, en tout cas modifiés, le déroulement de notre ouverture. Traditionnellement réalisée sur un week-end, cette édition 2021 se déroulera donc sur une seule journée, sans regroupement important, sans location de gîte et sans veille prolongée avec une équipe des plus dispersées, chacun, ou presque, étant allé de son coté.
Piscare et moi avions décidé de passer cette première de la saison 2021 dans le Couserans, au plus près de nos domiciles. Départ à 6h00 et arrivée aux alentours de 7h30 chez Ducos à Mane où nous croiserons Robert Menquet, toujours aussi loquace. Après quelques palabres, nous arrivons enfin sur place. Sans surprise, nous trouverons des eaux claires et basses, peut-être un peu trop pour la saison ce qui nous inquiète pour la suite, la couverture neigeuse restante n’étant pas si épaisse que ça !
Nous attaquerons avec un petit 0°c sur une partie captée que nous connaissons bien. Hormis quelques touches timides, les deux premières heures ne donnerons rien, que ce soit aux appâts naturels ou à la nymphe. C’est seulement vers les 10h00 que la première de la saison daignera enfin rejoindre l’épuisette, une belle approchant les 38 cm. Puis ce sera presque immédiatement une seconde, bien moins grosse, et deux jolis décrochés. Vers les 11h00 le vent se lève et les dérives deviennent difficiles. Piscare de son coté fera malheureusement un capot. Mais ce ne sera pas le seul, Nos amis gersois, qui étaient dans le secteur et avec qui nous partagerons le pique-nique de midi, n’ont pas eu plus de réussite avec deux poissons seulement pour Sylvain. Avec eux, nous tenterons un autre secteur en début d’après-midi. Yoann comblera son capot du matin avec trois poissons dont une AEC, avant que le vent nous contraigne à abandonner la partie.
Une petite ouverture – à croire que les belles n’avaient pas les mêmes horaires de couvre-feu ! – mais un nomment très agréable qui nous a permis de faire la connaissance de Frédéric, Théo et Olivier, des membres de l’association que nous n’avions pu rencontrer en 2020. Une sacrée équipe avec laquelle nous espérons bien à nouveau partager des sorties.

De belles eaux
La première de la saison
La fine équipe !
Les deux inséparables : Yoann et Sylvain
Une journée sans pour Piscare

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.