Articles

Affichage des articles du février, 2015

Des saumons par milliers...

Image
Le plan Saumon a été lancé par le Ministère de l'Environnement au milieu des années 1970. Les premiers déversements ont eu lieu à la fin des années 70 mais ce n'est qu'au début des années 90 qu'ils sont réellement devenus significatifs.
Actuellement, les sujets de repeuplement sont en grande majorité issus, directement ou après une génération d'élevage, des souches sauvages Garonne et Dordogne.
Dans le bassin de la Garonne, il s'agit principalement d'alevin et de pré-estival. Les smolts sont lâchés en aval des barrages pour limiter les mortalités par dévalaison. En 2014, ce sont plus de 650 000 juvéniles qui ont ainsi été déversés sur l'Ariège, la Garonne amont et la Neste aval. A noter qu'en 2013, sur la Neste d'Aure, 2 500 alevins ont été introduits à titre expérimental, en amont de Grézian.

Sur la Garonne, des dispositifs de piégeage transport sont installés à Pointis et Camon. Ils sont destinés à piéger, lors de la migration de dévalaison, …

La pêche au toc : depuis quand ?

Image
Si l’histoire de la pêche peut se confondre avec celle de la chasse, et donc remontée à l’aube de l’humanité, celle de la pêche à la ligne en revanche marque un tournant dans l’histoire de l’humanité et des techniques dans la mesure où le pêcheur n’est plus opportun en attirant une proie grâce à un appât.

Brève histoire de la pêche à la ligne

Les premières traces tangibles de pêche à la ligne remontent à la fin du paléolithique puis au Néolithique. Il s’agit d’hameçons confectionnés en os ou en ivoire, voire en bois.  Mais l’utilisation d’une canne n’est vraiment attestée qu’à partir du deuxième millénaire avant notre ère en Egypte. Les premiers hameçons en métal sont d’abord en cuivre puis en bronze. Ils ne comportent pas d’ardillon mais parfois un œillet de fixation. Il faudra attendre l’Antiquité pour avoir des hameçons tels que nous les connaissons aujourd’hui.


La première description de pêche à la ligne se trouve dans le "Natura Animalium" où Claude Aelien (200ap.J.-C.)…