Sortie dans la montagne noire

Sortie dans la montagne noire

Une fois n’est pas coutume – trop d’eau dans les rivières pyrénéennes – nous décidons d’essayer les rivières tarnaises vers la montagne noire. En aval de Vabre, l’Agout n’est pas bien beau, eaux sales et débit assez fort. Direction la vallée du Gijou vers Lacaze. Un premier arrêt à deux kilomètres en amont du village où l’on fera quelques prises mais de petites tailles (taille règlementaire à 23 cm, 6 prises maximum). L’occasion aussi d’essayer une nouvelle canne : la Feather Weight de chez Pezon et Michel en 4 brins.
Pas mal de pêcheur sur le coin, nous remontons plus haut en amont de Lacaze où on finit par trouver un accès. Pas facile dans cette vallée qui est assez encaissée.
Le secteur semble moins fréquenté et les eaux sont plus claires. On y croît … et on finira par toucher quelques maillées mais aussi pas mal de petites. Elles sont superbes ! Le secteur est apparemment en gestion exclusivement patrimoniale depuis de nombreuses années.
Bilan de la journée, deux maillées pour moi, une pour Piscare qui a encore fait des siennes en décrochant un « monstre ». Et pourtant, tel Brad Pitt, ou presque, il n’a pas hésité de se mettre à l’eau pour essayer de la sortir des racines où elle s’était réfugiée…

Une version un peu différente de « Et au milieu coule une rivière »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.