Quotas journalier

Quotas journalier

Le nombre de captures et transport autorisés par jour et par pêcheur varie selon les départements et selon les lieux.
Voici les quotas (truites) fixés dans les départements que nous fréquentons.

  • Ariège  : 10 par jour et par pêcheur sauf sur les retenues du Rialet et de Noubals dans le Quérigut où le quotas est fixé à 5. Sur l’Ariège, entre le pont de Savignac pour la limite amont et la sortie du département pour la limite aval, un quotas de 10 truites dont 2 truites fario au maximum a été fixé.
  • Aveyron : 6 salmonidés par jour et par pêcheur .
  • Aude : 10 salmonidés dont 5 truites farios au maximum et deux ombres au maximum par jour et par pêcheur sauf sur la bassin versant de la Boulzanne (communes de Puylaurens, Salvezines, Gincla et Montfort sur Boulzanne) où le nombre de capture de truites farios est fixé à 3 par jour.
  • Haute-Garonne : 10 truites par jour et par pêcheur dans tout le département.
  • Hautes-Pyrénées : 10 truites par jour et par pêcheur dans tout le département.
  • Pyrénées-Atlantiques : 10 truites par jour et par pêcheur sur tous les cours d’eau, plans d’eau, canaux du département sauf sur le Gave d’Oloron (5 truites dont 2 truites fario), la Grande Nive et la Nivelle (5 truites), le Lac de Saint Pée sur Nivelle (ou Alain Cami) (5 truites), les lacs de Bersau, Roumassot, Gentau et Paradis (6 truites).
    3 saumons par ans et par pêcheurs dans les eaux de 1ère et 2ème catégorie.
  • Pyrénées-Orientales : 8 poissons par jour et par pêcheur sur les cours d’eau de première catégorie (excepté les tributaires et exutoires du massif des Camporells, en amont du Salt dels Porcs : 5 poissons) et 5 par jour et par pêcheur pour les plans d’eau de première catégorie au dessus de 1000 m d’altitude (excepté en plan d’eau de retenue de barrage (Matemale, Lanoux, Bouillouse, Passet et Balcère).
  • Tarn : 6 par jour et par pêcheur dont 4 truites fario au maximum.
  • Puy-de-Dôme : 4 truites par jour et par pêcheur.