Week-end laborieux en Haute Soule

Week-end laborieux en Haute Soule

Inutile de se voiler la face mais ce week-end au Pays Basque n’a pas été à la hauteur de nos espérances ! Et pourtant les conditions semblaient favorables, du moins d’après notre « guide » : Lolo, notre italo-bearnais préféré.
Bref, nous nous retrouverons Laurent, Gilles, Paul et moi même dès le vendredi soir au gîte le Saison à Atherey où nous avions fait notre rencontre 2019. Emma, gérante des lieux et aussi membre des Fous de Toc, ainsi que Benãt nous accueilleront avec leur gentillesse habituelle après cette période de confinement qui évidement a été, et est encore, un frein à leur activité. Je vous engage donc à profiter dés maintenant de ce gîte bien équipé et situé dans un cadre magnifique, qui plus est à proximité immédiate du Saison.

Le Chapeau du gendarme coiffé d’une brume matinale


La soirée fût bien entendu très agréable bien qu’on se sentait un peu seul dans ce grand gîte, faute de client.
Le lendemain, lever à 7h00 et direction le Saison, Gilles et moi d’un coté sur un secteur capté, Paul et Laurent de l’autre sur le plein Saison plus en aval.
Une pêche difficile sur le secteur capté avec un manque d’eau certain et au final une trentaine de poissons au bas mot, mais aucun de maillé, une misère ! Un peu mieux pour Paul et Laurent qui finirons par accrocher quelques belles dont une de 40. Une pêche globalement très aléatoire avec une activité des plus réduite qui se prolongera l’après midi sur des secteurs pourtant très favorables où nous prendrons encore quelques petites et une seule maillée, de 30 +. Nymphes, appâts naturels, nous avons tout essayé, en vain, sans réel succès, à ni rien comprendre !
Dimanche matin nous partons pour l’Ossau. Après un arrêt sur l’Aspe, fort, trop fort à mon goût, nous arrivons dans un coin cher à Lolo dans le bois du Bager. Nouvelle déception, des eaux basses, trop basses. Le temps de prendre quelques tacons, toujours aussi voraces, nous plierons les cannes pour aller plus en amont du coté de Louvie-Juzon. Là nous trouverons un niveau plus correct mais seul Paul s’en sortira honorablement avec un poisson maillé.
Un séjour qui s’est quand même déroulé dans la bonne humeur mais halieutiquement des plus consternant. Comme dirait Paul, il faudra penser à changer de « guide » pour le prochain !

Une plage magnifique sur le Saison
Je t’ai vu !
Paul
Dépité !
Gilles
Lolo, notre « guide » du WE et sa 40
30 +
Une autre
Sur l’Ossau dans le bois du Bager….
… et du coté de Louvie-Juzon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *