2ème rencontre des Fous de Toc

Pour sa seconde édition, la "Rencontre Pyrénéenne des Fous de Toc" s'est déroulée ce week-end. L'association grandissant peu à peu avec une cinquantaine de membres moins de deux ans après sa création, ce fut l'occasion de rencontrer de nouveaux adhérents.
Au final nous étions 22, 22 "Fous" à partager cette journée qui se voulait avant tout la plus conviviale possible. Et, sans nul doute ce fut le cas... 

L'équipe au complet

Une avant garde était réunie dès le vendredi soir au complexe touristique de la Justale à Mane où nous avions réservé des chalets pour une dizaine de personnes. Ne pouvant résister à l'appel de la rivière, certains ont même tenté une petite sortie avant le repas. Un repas pour lequel Alphonse nous a fait le plaisir de se joindre à nous : le pauvre, il était seul, Isabelle l'avait "abandonné" !
Inutile de préciser que cette soirée fut longue, très longue et sans temps morts (désolé pour nos voisins espagnols qui ont du supporter nos palabres jusqu'à plus de 2 heures du matin). En plus c'était l'anniversaire de notre secrétaire !
Samedi matin, le réveil fut difficile, voire très difficile pour certains, Lolo et Fouytoc ayant même eu l'idée lumineuse de prolonger la nuit au casino de Salies-du-Salat. Alphonse fut le premier debout, prêt à en découdre, comme tout le monde d'ailleurs.

Il est pas beau le gâteau de notre secrétaire adoré ?

Réveil difficile pour certains

Le rendez-vous était fixé à 7h00 sur les berges du Salat où déjà d'autres participants nous attendaient. Le temps de faire les présentations, prendre un café/croissant, distribuer les derniers t-shirts et casquettes à l’effigie de l'association, et les "choses sérieuses" ont pu commencer.
Contrairement à l'an dernier, nous avions programmé cette année une seule session de pêche, ceci afin de rendre plus équitables les chances des uns et des autres et surtout afin d'éviter la chaleur annoncée pour l'après-midi (plus de 30°C).
Le principe du binôme pêcheur/contrôleur sur des parcours préalablement définis restait le même mais chacun officiait à la fois comme pêcheur et comme contrôleurs en se partageant la durée de la session. Cette programmation, acceptée à l'unanimité, permettait en outre d'avoir une plage de temps plus grande pour le repas de midi...et pour ceux qui désiraient voir le match dans l'après-midi, coupe du monde oblige.

Bien qu'ayant repris son cours habituels depuis les crues du mois dernier, les eaux demeuraient quand même assez fortes et curieusement mâchées, vraisemblablement suite à un coup de vanne en amont. Des conditions qui se présentaient comme assez peu favorables, surtout sur certains parcours. Mais quoiqu'il en fût, nous étions là pour pêcher et il a bien fallu faire avec !
Chacun était donc sur son poste vers 8h00 pour 4 heures de pêches. Bien que certains étaient aguerris aux grandes rivières, les résultats ont été des plus surprenants avec, il faut bien se rendre à l’évidence, une rivière "fermée" : difficile, très difficile, telle est la conclusion de cette matinée.
Au final, c'est près de la moitié des participants qui ne prendront aucune truite maillée et parmi eux des "favoris" comme JP notre trésorier, "une machine à pêcher" comme dirait Alphonse, qui j'espère s'en est remis depuis. C’est finalement notre secrétaire Benoît qui tiendra le haut du panier avec 4 truites, suivi de moi-même avec 3 poissons et Guy qui décrochera le "prix" de la plus grosse truite avec une belle de 42 cm. Frédéric, Laurent et plus inattendu Pierre, plus habitué aux petits cours d'eau, s'en sortiront avec deux poissons, les plus gros autour de 35 cm. Viennent ensuite dans l'ordre avec un seul poisson, Franck, Alphonse, Michel, Sébastien et Robert. Au final donc 20 poissons pour 21 participants, à peine un peu mieux que l'an dernier dans des conditions presque totalement inversées...si ce n'est la chaleur !
Si il est possible que certains soit un peu déçus du manque de poisson, qu'ils se rassurent en regardant les résultats de pêcheurs aguerris comme Alphonse pour ne citer que lui et surtout qu’ils ne baissent pas les bras : la pêche c'est ça aussi !
Mais quoiqu'il en soit, l'objectif fut atteint avec de vrais moments de partage entre passionnés, partage qui fut à son comble lors du repas style "auberge espagnole" qui s'approchait plus du gargantuesque que d'une simple collation. Chacun a pu à loisir découvrir l'autre, parler de sa propre expérience, de ses coins de pêche, de ses techniques, de ses préférences, tout simplement discuter en somme et tout cela dans une ambiance des plus conviviales.
Après une sieste pour certains, le match pour d'autres, la journée s'est terminée par une courte session de pêche ici et là où nous avons pu vérifier que la rivière étaient restée fermée. Puis ce fut une soirée avec grillades à l'appui menées de maître par Jean-Marc.  
Je tiens personnellement, et non pas en tant que président de l'association, à remercier ici tout le monde pour la réussite de cette deuxième rencontre des Fous de Toc. Je suis particulièrement touché et heureux de voir une telle émulation pour cette pêche malheureusement trop souvent décriée. Gageons que nous garderons ce même état d'esprit commun et qui sait peut-être serons nous encore plus nombreux lors de notre prochaine « Rencontre Pyrénéenne ».
Rendez-vous en 2019 !

Un des parcours

The Winner en action

Première truite pour Benoît

Notre béarnais préféré en action

Une belle pour Laurent

Michel, ne lâche rien !

Frédéric avec une belle

Christian, notre Winner 2017

Franck, le style...

Guy avec sa 42, magnifique poisson !

 Quelques instants de l'après-midi







Christian au centre : the Winner 2017

Fatigué Robert...

... là, un peu moins !

Là ça rigole plus

Équipé Jean-Marc

Fabuleuse Croustade offerte par Robert

Le trophée des FdT qui ira cette année chez Benoît (sur sa table de nuit !)



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une sortie avec Alphonse Arias : retour sur "La Rivière" de sa jeunesse...

Enfin pêchables...

Réchauffement et pathologie : le cas du PKD sur l'Ariège

L'étiage n'est pas encore là : des poissons peu actifs...