Piscare s'attaque à la truite "créole"...

Piscare en déplacement professionnel à la Réunion pour la seconde fois ne pouvait quand même pas ne pas essayer d'aller taquiner les truites "créoles"...Eh oui, il est bien connu qu'à la réunion existent des rivières à truites, pas de fario mais de magnifiques AEC.
Je vous livre ici le récit de son aventure...car s'en est toujours une avec Piscare !

"Enfin, on allez voir ce que l'on allez voir !"

Second week-end à la Réunion, j'incite mon collègue de boulot (qui ne pêche pas mais qui a un véhicule) à aller voir le Piton de la Fournaise à trois heures de route environ de notre pied à terre. Comme par hasard, cette route passe pas très loin... d'une des rivière à truites réunionnaises : la Rivière Langevin.
Le samedi, nous nous dirigeons donc sur Saint-Pierre où juste après se trouve la rivière en question, et là.... des trombes d'eau ! Je pose quand même pour la galerie mais la partie s'arrêtera là. Comme quoi il faut quand même regarder les prévisions météo avant.

Sur la Rivière Langevin
Carte IGN en poche, je décide de remettre ça sur un autre cours d'eau : la Rivière des Galets. L'accès au site est piéton avec pas moins de 800 m de dénivelé ou possible avec la location d'un 4x4 (course pour 20 euros environ). Sauf qu'après renseignement, cette formule est inenvisageable avant le 8 avril à cause de la saison des pluies.
Qu'importe, je motive mon collègue et nous voilà enfin partis le dimanche matin vers 10h30. Il fait déjà très chaud et nous arrivons péniblement sur place, à la limite première/seconde catégorie vers les 12h30. Il nous reste 1h30 de pêche environ avant de remonter sur Dos d'Ane où nous avons laissé notre véhicule.
Enfin, on allez voir ce que l'on allez voir !
Je commence à pêcher avec ma Garbo Extrême en 5 brins, spécialement acquise pour ce déplacement, et au bout de la quatrième ou cinquième dérive c'est une touche mais sans suite.
Je relance, ferre et c'est un départ. Un petit combat en remontant le courant et au bout de 2 mn environ voila qu'elle arrive : une drôle de truite ayant plus la forme d'une dorade qu'autre chose. Après recherche son nom local est "Poisson plat", une espèce endémique considérée comme vulnérable (Kuhilidé).
Je remonte de 200 m environ la rivière jusqu'à sa jonction avec le bras Suzanne, secteur en réserve.  En peu de temps j'aurais 5/6 touches et mettrait au sec deux autres poissons plat de 15 à 20 cm. Une touche beaucoup plus violente me vaudra une casse après seulement 2/3m de fil libéré. Probablement un poisson plat plus gros.

Piscare en action sur la Rivière des Galets
Jolie plage
Des paysages magnifiques...
Sa "dorade"

Pour info, toutes ces prises ont été remise à l'eau. A cette époque, le poisson plat présent aussi bien en première qu'en seconde catégorie est protégé.
Ah oui j'oubliais, ce poisson a une fâcheuse tendance a éraillé le bas de ligne. En 12/100ème, ça casse facile...
Après 1h30 de pêche et un casse croûte, c'est la remontée, une remonté de 800 m en plein cagnard. Pas de truites mais un rivière magnifique dans un paysage à couper le souffle...

Piscare


La Réunion compte 24 rivières et cours d'eau principaux, dont 13 rivières pérennes. La Fédération de La Réunion pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique gère l’ensemble des cours d’eau pérennes, soit un linéaire de rivière de 1536 km (dont 570 km en 1ère catégorie piscicole et 966 km en 2ème catégorie piscicole), et trois plans d’eau (étangs du Gol, étang de Saint-Paul et Grand Étang). Elle compte environ 1 500 adhérents répartis dans trois AAPPMA, toutes réciprocitaires et adhérentes au Club Halieutique Interdépartemental :
 - L’AAPPMA-RN (Association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique des Rivières du Nord)
- L’AAPPMA-RS (Association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique des Rivières du Sud)
- L’AAPPMA-SA (Association Agréée pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatique de Saint-André)
La pêche en 1ère catégorie  est ouverte du 1er janvier au 6 mai 2018 inclus et du 6 octobre au 31 décembre 2018 inclus. Vous pouvez donc pêcher toute l'année en France en première catégorie !

Domaine piscicole de la Réunion (source : FDP974)

La truite AEC a été introduite à La Réunion à partir de Madagascar dans les années 1940 pour la pêche. Cette espèce reste limitée à de petites portions de cours d'eau et il existe en parallèle une activité d'élevage de truites en bassin. Aujourd'hui elle est présente sur la partie amont de plusieurs cours d'eau et semble acclimatée, sa reproduction ayant été observée sur au moins 9 km de rivière.
La tailles minimales de capture est de 20 cm avec un quota journalier de 6 truites sur l’ensemble des cours d’eau, à l’exception des rivières Langevin et des Remparts où le quota est fixé à 4. Attention, chaque pêcheur doit remplir son carnet de pêche et le transmettre à son AAPPMA  en fin d’année.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Retour sur une semaine agitée !

Petite hydroélectricité : "fraus omnia corrumpit"

La Charte de l'environnement : connaissez-vous ?

Pêche 65 : le Mag n°2 est disponible...