N'OUBLIONS PAS !!! : un post bienvenu de Pierre Sempé ...


N'OUBLIONS PAS !!!*

Une technique de pêche est le reflet de l’approche et de l’esprit du pêcheur. Pour pêcher la truite nous avons à notre disposition plusieurs techniques qui sont : la pêche aux leurres, la pêche à la mouche fouettée, la pêche aux appâts vivants.
Dans chacune de ces techniques on trouve des variantes mais une chose est certaine, elles sont toutes belles. Une fois cela établi et après des années passées en grande partie au bord des rivières, il est aisé de constater que certains pratiquants ont compris qu’on pouvait aller y puiser beaucoup de plaisir. Mais cela se mérite, c’est à dire qu’il y a nécessité d’évoluer en permanence grâce à une ouverture d’esprit et une remise en cause constante. Il suffit de pêcher pour s’apercevoir combien il est difficile de bien pêcher quelque soit le niveau que l’on puisse avoir. 
Mais c’est là que l’on rencontre également certaines personnes, qui savent tout, connaissent tout et ne se sont jamais aperçues combien elles avaient besoin de nourrir leur squelettique savoir afin qu’il leur donne les moyens d’évoluer, de comprendre un peu mieux leur pêche et celle des autres. 
Cette catégorie de personne existe dans toutes les techniques. On ne pêche pas aujourd’hui comme il y a 30, 40 ans, il existe une autre approche et un autre esprit de la pêche. « Vouloir attraper du poisson ne fera jamais bien pêcher, mais vouloir bien pêcher amènera obligatoirement à attraper du poisson ». Là est je pense, la vérité à prendre en considération.
Pratiquant plus particulièrement la pêche aux appâts vivants, j’ai connu cette évolution dans le changement d’esprit car j’y ai donné beaucoup de ma vie. J’ai connu la pêche au toc avec tout ce qu’elle comportait de positif et de négatif, comme toutes les techniques. On parle encore à ce jour de la pêche au toc comme si rien n’avait changé ! Qui parle encore comme cela ? Ceux qui n’ont jamais évolué dans cette technique. Il y a également ceux qui pratiquent une autre technique et qui ne voit que la leur belle et sportive. Cela les arrange de fermer les yeux sur l’évolution de la pêche aux appâts vivants car ils peuvent ainsi continuer à la critiquer croyant afin d’essayer d’établir une comparaison toute en leur faveur. 
Soyez gentils messieurs, croyez moi, essayez de vous informer sur la pêche aux appâts vivants à ce jour, de la découvrir avant de la juger. Il vous sera facile de constater son évolution dans son esprit et sa pratique. Vous verrez que les poissons sont piqués sur le bord des lèvres et remis à l’eau dans les meilleures conditions. Si le « no kill » a été amené par la pêche au fouet, nous avons su comprendre rapidement le bien fait de cet acte et l’appliquer à notre pêche. Il est regrettable qu’encore à ce jour certains pêcheurs veuillent cultiver un antagonisme ridicule et qui n’a pas lieu d’être, cela dans le but de créer une élite. Il est certain qu’il y aura toujours dans les différentes techniques, des pratiquants qui véhiculeront un mauvais esprit et donc une mauvaise pratique. 
La technique d’un pêcheur est la concrétisation, la traduction de son approche et de son esprit de la pêche. Si les données sont bonnes le résultat sera exemplaire et réciproquement. Que chacun de nous comprenne que c’est ensemble que nous devons évoluer et partager cette merveille qu’est La Pêche.
Elle a la capacité de rassembler les techniques différentes, c’est l’esprit pêche qu’il faut améliorer, c’est alors que nous nous retrouveront dans un bonheur fabuleux, celui du plaisir et du partage. 
« Le plaisir est d’attraper un poisson, le bonheur est de savoir pourquoi ».
Merci de m’avoir lu jusqu'à la fin.

Pierre Sempé


* Publié le 23/02/18 à 12h17 sur la page Facebook de Pierre Sempé

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une belle sortie, de beaux poissons...

Un été comme avant...

2ème rencontre des Fous de Toc

Vu dans la presse : semaine du 2 au 8 juillet