Gestion des rivières et des truites : idées reçues, idées fausses !

Quelle température de l'eau pour les truites ? Pourquoi les rivières se réchauffent ? Quelles est la relation entre abris disponibles et population piscicole ? L'intérêt d'avoir une ripisylve ? Quelle distance peuvent parcourir les truites ? Quelles sont les capacités des truites à franchir des obstacles ? Les seuils sont-ils bénéfiques pour les populations de truite ? Quel est le comportement naturel des poissons face aux périodes chaudes et sèches ? Le déversement de "surdensitaires" : AEC ou farios ? L'introduction d’œufs, d'alevins ou de truitelles est-elle toujours adaptée ? Quel effet sur les souches sauvages ? ...autant de questions que nous nous posons et dont les réponses sont souvent erronées.

Une note publiée en 2010 par la FDPPMA du Rhône nous éclaircie sur le sujet avec un résumé des principaux thèmes en matière de gestion piscicole. Un mémento très intéressant rédigé à la lumière des dernières connaissances.

A lire sans modération !  

http://www.breche.fr/images/Patrimoine%20piscicole/memento_du_pecheur_de_truites.pdf
Cliquez sur l'image pour accéder au document

Commentaires

  1. Tres i tetessants peut etre une remarques sur les caches a poissons. Dans nos gaves et autres grands cours d eau, la meilleure cache reste la hauteurs d eau. A partir de 50 cm . Il y a peu de vegetation dans le lit ou d embacles. Par contte, dans les petits et moyens cours d eau il faut faire attention a leur gestion. A nous de sensibiliser les gestionnaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui certainement, cet article dresse un panorama général et non au cas par cas.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La vérité sur les barrages : une campagne européenne lancée par Patagonia ....

Fermeture 2018 : come-back en vallée d'Aure ...

Vu dans la presse : semaine du 3 au 9 septembre