C'est inacceptable !

La Communauté de Communes des Rives du Haut-Allier a décidé, sans aucune consultation ni concertation avec les habitants, et malgré l'opposition de la mairie, d'installer une microcentrale sur la Desges, une rivière remarquable. Ce projet est irresponsable et destructeur sur une rivière à saumons et dans un site classé. Pourtant les travaux ont déjà commencé.

Une pétition a été mise en ligne le 09 novembre 2017, proposée par Chanteuges Préservation du Patrimoine en partenariat avec la Mairie de Chanteuges, Réseau Ecologie Nature Haute Loire, SOS Loire Vivante - ERN France, Association Protectrice du Saumon.

Non à la microcentrale sur la Desges
à Chanteuges (Haute-Loire) !
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/nonalamicrocentralesurladesgesachan-1848html
SVP SIGNEZ LA PETITION

Texte de la pétition
Pétition adressée au préfet de la Haute-Loire

Nous soussignés contestons le projet de microcentrale hydraulique de Chanteuges mené par la Communauté de communes des Rives du Haut Allier.
En effet, sans méconnaître la nécessité de développer les énergies renouvelables, nous considérons que :
- Ce projet a été construit et a commencé à être mis en œuvre dans la plus totale opacité et avec le plus grand mépris pour les riverains comme pour les habitants.
- Le droit d’eau dont se prévaut la Communauté de communes n’a pas été démontré : son existence repose sur des hypothèses et le débit d’eau n’a jamais été de 1500 l/s.
- Les impacts sur le patrimoine d’un site classé et sur le bruit n’ont pas été étudiés et ne peuvent que diminuer l’attrait de la commune.
- Alors que la Desges est une rivière de grande qualité biologique qui accueille le Conservatoire national du saumon sauvage, le projet ne peut qu’être préjudiciable sur ce point.
- Le coût du projet a déjà presque doublé depuis la décision de principe et devrait encore augmenter, pendant que les recettes prévues semblent avoir été fortement surévaluées, ce qui fait craindre un retour sur investissement extrêmement long voir impossible.
- La balance entre l’intérêt énergétique très faible, l’ensemble des impacts négatifs sur l’environnement et le coût financier en fait un projet non durable.

Nous demandons donc que ce projet soit abandonné.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Retour sur une semaine agitée !

Petite hydroélectricité : "fraus omnia corrumpit"

La Charte de l'environnement : connaissez-vous ?

Pêche 65 : le Mag n°2 est disponible...