Une belle fermeture...

Eh voilà, on y est, c'est la fin, la fin de six mois, 190 jours exactement, à pouvoir taquiner Dame truite à loisir. La Fermeture est une véritable rupture, presque un "choc", pour nous pêcheur. Mais bien entendu c'est le début d'un répits nécessaire et bien mérité pour les belles...Espérons que nous les retrouverons en pleine forme la saison prochaine car l'inquiétude est grande en ce mois de septembre où beaucoup de cours d'eau font encore triste mine avec des étiages sévères, voire des assecs...
Sans faire de bilan catastrophique, il faut avouer que l'état de nos rivières ne semble pas franchement s'améliorer. Au manque d'eau, s'ajoutent des pollutions de tout genre bien évidemment accentuées par le déficit hydrique. Rien ne semble par ailleurs arrêter les projets de microcentrales qui fleurissent ici et là et on ne voit rien pointer non plus du coté des énormes prélèvements en basses eaux pour l'agriculture... Bref, pas de quoi pavoiser..
Bien que moins attendue, la Fermeture reste aussi traditionnelle que l'Ouverture. Il suffit pour s'en convaincre de voir l'augmentation soudaine du nombre de pêcheurs au bord de l'eau à cette date. Nous n'avons évidement pas échappé à ce rush de dernière minute et effectivement les berges du Salat étaient bien peuplée ce week-end. Difficile de trouver un secteur non fréquenté mais nous finirons par trouver un tronçon plus tranquille après quelques kilomètres.
La journée s'annonçait pas trop mal avec toutefois un petit 5°C à 8h00 du matin et des massifs pyrénéens saupoudrer de neige dès les 1800 m. Mais pas de pluie en vue et pratiquement pas de vent. Le niveau, qui avait nettement monté après les quelques pluies de la semaine, était encore assez haut avec des eaux qui restaient un peu mâchées mais qui s'éclairciront en cours de journée.
Partis avec Piscare et Fouytoc, le "noyau dur" des Fous de toc, nous attaquons donc notre Fermeture, confiants et motivés comme jamais.
Eh ce fut une Fermeture digne de ce nom ! Les belles ont répondu présentes en nombre et en taille. Pour ma part, je ferais dans la première heure un doublé de deux magnifiques poissons de 38, puis ce sera une série ininterrompue d'une douzaine de truites dont 10 entre 22 et 25 cm. Piscare s'en sortira plus qu'honorablement avec 4 poissons maillés dans la matinée. Fouytoc, lui, ne brillera pas et se contentera de quelques truitelles !
Après un casse croûte digne de cette journée accompagné de grillades au bords de l'eau, nous reprendrons sur un parcours différent, avec des eaux plus soutenues. Moins actives que dans la matinée, nous réussirons tout de même à accrocher quelques poissons sur des fins de plages ou en bordure de courant. Au final, ce sera 8 poissons maillés de mon coté et 3 pour Piscare dont une de 27. Pour Fouytoc, le capot n'a malheureusement pas été loin avec une seule truite non maillée.
Une bien belle fermeture avec des poissons magnifiques. A l'année prochaine !

Une première de 38,  la perfection !

la seconde, plus "grasse" et en pleine forme

La beauté même !

Quelle robe !

26

De gros points !

Petite mais jolie !

Piscare, "heureux comme un poisson dans l'eau"

Magnifique Salat ...

       

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La vérité sur les barrages : une campagne européenne lancée par Patagonia ....

Vu dans la presse : semaine du 17 au 23 septembre

Fermeture 2018 : come-back en vallée d'Aure ...