Retrouvailles dans le Haut-Comminges

Situé à mi-chemin entre Pau et Toulouse, le Haut-Comminges s'imposait pour cette sortie programmée en compagnie de Laurent, pêcheur de l'Ossau venant de Pau, et moi-même, venant de Toulouse. Nous n'avions pas pêché ensemble depuis l'ouverture et l'occasion s'était présentée en cette journée du 14 juin, une journée placée sous le signe de la chaleur avec un petit 32°C à l'ombre l’après-midi.
Nous avions convenu de nous retrouver à Saint-Béat, malheureusement la Garonne dévalait avec une eau de neige bien chargée en sédiment lui donnant cette couleur grise si particulière. Impossible de la pêcher, il va falloir attendre encore un peu.
Nous nous dirigeons donc sur la Pique, une découverte pour Laurent. Le niveau est encore assez haut mais l'eau est relativement claire. On s'en contentera !
Nous commencerons par explorer quelques jolies plages bien abritées par la végétation. Le courant est fort et il faut ajuster nos plombées en permanence pour espérer piquer quelques belles.
Elles sont bien là mais très tatillonnes, prenant l'appât du bout des lèvres, souvent en fin de dérive. Résultat, pas mal de touches mais beaucoup de ratés avec des ferrages difficiles, trop souvent en retard. Les décrochés sont fréquents dans ces conditions mais nous sortirons tout de même une dizaine de poissons dont la moitié de maillé. Pas des monstres, la plupart à la maille ou juste au dessus avec un seul poisson honorable (question taille) d'à peine 26 cm.
L’après-midi, la chaleur augmentant, nous ne nous attarderons pas. Quelques prises, toujours entre 15 à 20 cm, viendront compléter cette journée.
Une journée bien sympathique quand même, avec un vrai passionné...

<La Garonne à Saint-Béat mercredi 14 juin

La Pique

Laurent en action sur la Pique

Une petite vidéo sympa faite par Laurent est disponible ici

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ces associations qui s'engagent dans la protection des milieux aquatiques : Salmo Tierra - Salva Tierra

La Charte de l'environnement : connaissez-vous ?

Retour sur une semaine agitée !

Petite hydroélectricité : "fraus omnia corrumpit"

Vu dans la presse : semaine de 12 au 18 novembre