Articles

Affichage des articles du juin, 2017

Week-end pêche sur l'Ariège...

Image
Ce week-end de fin juin, direction l'Ariège avec Laurent et Fouytoc pour aller taquiner les belles. Nous arrivons sur place samedi en fin d’après midi et prenons possession du chalet que nous avions réservé dans un camping labellisé "hébergement pêche", là-même où nous avions fait l'ouverture 2015, une sacré ouverture avec pas moins de six poissons de 40+. Autant dire qu'on était gonflé à bloc, prêts a en découdre pour de bon !
Aucun pêcheur en vue mais, comme annoncé (voir posts du 31/05 et du 23/06), les niveaux sont bas pour la saison. Qui plus est, les hautes températures de ces derniers jours cumulées à un débit faible ont favorisé la prolifération des herbiers aquatiques et notamment de la Renoncule des rivières (Ranunculus fluitans). Bien que fréquente sur l'Ariège, elle arrive donc en masse cette année et nous ne sommes que fin juin. Inutile de préciser que la pêche au toc va être difficile, voire impossible sur certains secteurs entièrement colonisés…

L'étiage est déjà là...

Image
Le niveau des cours d'eau baisse de plus en plus dans les Pyrénées ariégeoises et garonnaises....et les éclusées s'en donnent à cœur joie !
Avec un étiage déjà prononcé, digne d'un mois de juillet, qu'est-ce que cela va donner dans les jours à suivre ? Le marnage est particulièrement important sur des rivières comme le Lez où les tronçons captés sont réduits à de véritables "flaques" la nuit. La température de l'eau augmentant, que vont devenir les alevins de l'année ?
Au diable ces centrales qui risquent d'achever définitivement nos rivières dans les situations extrêmes que nous subissons en ce moment. Ce n'est pas acceptable sur le plan environnemental. Comment peut-on encore qualifier la production d’hydroélectricité d'énergie verte ? 



Source : VigiXplorer

Quelles rivières pour demain ?

Image
Directeur de recherche émérite à l'IRD,  Président honoraire de l'Académie d'agriculture, hydrobiologiste et spécialiste des milieux aquatiques continentaux, Christian Lévêque porte un regard sans concession sur le statut de l’écologie avec une mise en garde par rapport aux visions figées, généralisations et idéologies de toute sorte. Ses propos tels que : "On a un peu trop vite érigé en dogme cette question de la continuité écologique..." dérangent évidement ceux qui prônent une continuité sans concession et arrangent les détracteurs qui semblent souvent oublier la suite "...,car tout cela demande une étude au cas par cas, et de la concertation."
Considérant que l'environnement est au service de l'humanité, et non l'inverse, l'auteur s'interroge donc sur la pertinence du concept de « restauration » écologique. Il défend une approche systémique partant du constat que l’écologie est une science qui manque de systèmes d’évaluation…

Retrouvailles dans le Haut-Comminges

Image
Situé à mi-chemin entre Pau et Toulouse, le Haut-Comminges s'imposait pour cette sortie programmée en compagnie de Laurent, pêcheur de l'Ossau venant de Pau, et moi-même, venant de Toulouse. Nous n'avions pas pêché ensemble depuis l'ouverture et l'occasion s'était présentée en cette journée du 14 juin, une journée placée sous le signe de la chaleur avec un petit 32°C à l'ombre l’après-midi.
Nous avions convenu de nous retrouver à Saint-Béat, malheureusement la Garonne dévalait avec une eau de neige bien chargée en sédiment lui donnant cette couleur grise si particulière. Impossible de la pêcher, il va falloir attendre encore un peu.
Nous nous dirigeons donc sur la Pique, une découverte pour Laurent. Le niveau est encore assez haut mais l'eau est relativement claire. On s'en contentera !
Nous commencerons par explorer quelques jolies plages bien abritées par la végétation. Le courant est fort et il faut ajuster nos plombées en permanence pour espérer…

Barrages, seuils et déficit sédimentaire : de cause à effet...

Image
Même si elle n’est pas la seule (vent, glacier...), l’eau joue un rôle majeur dans le transport des produits issus de l'érosion. Le lit des cours d’eau naturels est ainsi constamment formé et déformé par les sédiments en mouvement (cycle érosion-transport-sédimentation). Ce transport de sédiment, nommé « transport solide » ou « transit sédimentaire » s'effectue principalement par charriage et suspension.
Le transport par charriage concerne essentiellement les éléments grossiers qui se déplacent sur le fond du lit par roulement, glissement ou saltation. La suspension est le transport des sédiments fins dans la masse du flot.
Dans un système fluvial naturel, érosion, transport et dépôt de sédiments sont en équilibre dynamique, les cours d’eau ajustant ainsi continuellement leur pente, leur largeur, leur profondeur, leur sinuosité, etc. La construction d’un obstacle à l’écoulement (barrages, seuils...) va inévitablement rompre cet équilibre avec comme effets directs un engravemen…

L'envie ne suffit pas ...

Image
Deux semaines sans pouvoir aller mettre un fil à l'eau, c'est trop, il fallait que je comble ce manque !
Pourtant je savais d'avance que cela n'allait pas être facile. Depuis le début de ce mois de juin, les orages se sont répétés en montagne, parfois violents comme celui du 2 juin dernier qui a entrainé une véritable coulée de boue dans le Couserans, entre Aulus-les-Bains et le Col d'Agnes. Les niveaux ont donc - enfin me direz-vous - montés, ce qui est une bonne chose en soi, mais revers de la médaille, ils rendent la pêche difficile, du moins celle que je pratique : la pêche à la dérive...
Sans trop espérer, je pars quand même ce samedi matin en direction du Couserans. Un arrêt comme d'habitude chez la Maison Ducos et le ton est donné : " c'est sale partout... " me dit François... Que faire ? Où aller ? J'hésite, j'abandonne ou je tente une portion de rivière captée, la seule solution qui me vient à l'esprit. En passant le pont de M…

Journée "Au fil de l'Eau" dans le cadre du 25ème Championnat du monde de pêche sportive à la truite

Image
Dans le cadre du 25ème Championnat du monde de pêche sportive à la truite qui se déroulera à Areau (65) du 30 juin 2017 au 2 juillet 2017, toute une série d'animations autour de l'eau sont proposées le samedi 1er juillet en partenariat avec avec le Pays Des Nestes, Pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron, Association Migado, AAPPMA d'Arreau, Fédération de Pêche des Hautes-Pyrénées, Syndicat d'Assainissement, EDF, SHEM, PyRAWnéens, Loisirs Aventures, FNE Midi-Pyrénées, CPIE Bigorre-Pyrénées, CACG, RTE, ANPER, Agence française pour la biodiversité, Alphonse Arias, Parc national des Pyrénées ...
A cet effet de nombreux stands et expositions seront situés à Arreau. Un forum débat aura également lieu l'après-midi à 14h00 avec des représentants d'EDF/SHEM et d'ANPER (Association Nationale de Protection des Eaux et Rivières), sur le sujet épineux de l'hydroélectricité et de la continuité écologique...Alphonse Arias interviendra d…