Les rivières en Ariège : un état du niveau inquiétant...

Le niveau du Salat de mars à avril sur trois années (données VigiXplorer)

Constat unanime, l'état général du niveau des cours d'eau en Ariège est relativement bas pour la saison. Avec quelques 3 m seulement de neige cumulée à 1 800 m, contre plus de 6 m en 2014 et 2015, un hiver trop sec et un printemps trop chaud, la situation risque de devenir assez vite critique. Une quinzaine de départements sont d'ailleurs d'ores et déjà en alerte sécheresse. La situation des nappes phréatiques est d'ailleurs préoccupante, notamment dans le bassin Adour-Garonne.
Pour la région, EDF dispose de ressources avec 51 millions de m3 d'eau disponible mais ne procédera normalement pas à des lâchers avant juillet, période habituelle d'étiage, mais l'étiage 2017 pourrait arriver plus tôt ! Ces lâchers profiteront principalement à la Garonne et l'Ariège mais qu'en est-il pour les autres cours d'eau ?  Les débits réservés, déjà plus qu’aléatoires pour les petites structures, seront-ils suffisants ? Rien n'est moins sûr.
Un été à venir qui s'annonce sous de mauvais hospices pour les truites. Rappelons qu'une température de l'eau supérieure à 23°C (ou encore 15 jours consécutifs à 18°C) est létale pour les truites adultes. Les truitelles sont encore plus sensibles avec une tolérance moindre (de l'ordre de 2°C en moins).
 
Niveau d'un secteur capté du bas Salat en septembre 2013

Niveau d'un secteur capté du Lez fin juin 2016

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ces associations qui s'engagent dans la protection des milieux aquatiques : Salmo Tierra - Salva Tierra

La Charte de l'environnement : connaissez-vous ?

Retour sur une semaine agitée !

Petite hydroélectricité : "fraus omnia corrumpit"

Vu dans la presse : semaine de 12 au 18 novembre