Les pêcheurs au toc : des puristes ?

Résultats du sondage (71 votants)
Le sondage que nous avons réalisé entre la mi-janvier et la mi-février nous en apprend un peu plus sur les autres pêches que pratiquent les adeptes du toc.
Sur les 68 votants, un peu plus du tiers sont de véritables puristes, pratiquant exclusivement la pêche au toc. Les deux-tiers restants, pratiquent aussi bien la PALM que la pêche au leurre. Une minorité utilise aussi le vif.
Il est intéressant de noter que la PALM compte presque autant de pratiquants que celle au leurre. Le fait que bon nombre de tocqueurs pêchent aussi à la mouche montre que cette dernière n'est pas exclusive, loin de là. Il est vrai que contrairement à une idée, certainement préconçue, le toc et la PALM ne sont pas antagonistes. Loin s'en faut, il n'y a donc pas que des puristes !
J'ai moi-même pratiqué la pêche à la mouche (en sèche uniquement), dès le début des années 1980 et jusqu'au milieu des années 1990. Mais n'y trouvant plus le même intérêt qu'auparavant, je me réserve aujourd'hui à la pêche au toc qui m'apporte un éventail de technicités et de difficultés aussi large, sinon plus, que la PALM en sèche.  

Pêche à la mouche sèche dans la Dourbie au début des années 1990


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ces associations qui s'engagent dans la protection des milieux aquatiques : Salmo Tierra - Salva Tierra

La Charte de l'environnement : connaissez-vous ?

Retour sur une semaine agitée !

Petite hydroélectricité : "fraus omnia corrumpit"

Vu dans la presse : semaine de 12 au 18 novembre