En déplacement dans le Rouergue (partie 1)

Quant on peut concilier travail et pêche c'est encore mieux !
En déplacement dans l'Aveyron pour deux mois du coté de Naucelle, nous avons là une opportunité de "faire" quelques cours d'eau comme le Viaur et leurs affluents. L'Aveyron, pourtant proche, n'est malheureusement plus la rivière de première catégorie qu'elle était, reclassée en seconde de Palmas à Villefranche-de-Rouergue ...

Le Viaur, dans sa partie amont, dans le Ségala, est une rivière assez encaissée, large d'une dizaine à une quinzaine de mètres en moyenne. Plus haut, dans le Lévezou, c'est un ruisseau qui s'écoule dans de petites gorges en aval de Pont-de-Salars. Rivière aux eaux assez vives en début de saison, ce n'est malheureusement pas le cas en été. Nous l'avons testé au niveau du hameau "Le Navech", à une dizaine de kilomètres en amont du Viaduc. Quelques plages moutonnées mais peu de véritables courants sont présents. Nous prendrons une seule fario (non maillée), du "blanc" (chevesnes) et 3 AEC épargnées à l'ouverture.

Le Viaur en amont du hameau Le Navech

Un petit "cabot"

Un autre

Une rescapée...  

Plus en amont, ça commence à devenir plus intéressant. Au lieu dit Versailles, en aval de Saint-Juliette-sur-Viaur, la rivière est plus encaissée et présente un profil plus torrentueux. Nous prendrons encore du "blanc" et des farios plus honorables.

Le Viaur à Versailles

Un cadre très agréable

De bons spots...

Une belle du Viaur

Pour le plaisir des yeux ...


La suite dans un prochain article...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La vérité sur les barrages : une campagne européenne lancée par Patagonia ....

Fermeture 2018 : come-back en vallée d'Aure ...

Vu dans la presse : semaine du 17 au 23 septembre