Première sortie de l'année dans le Couserans

La veille, ça s’annonçait bien, les niveaux étaient pas mal pour la saison mais voilà que dans la nuit une pluie est venue tout gâcher, ou presque, avec une montée des eaux d'une dizaine de centimètres. Nous nous dirigeons sur un bras mort du Lez pour commencer. Pas mal d'eau, trop à mon goût, mais bon, nous y sommes.

Un bras mort du Lez : une eau teintée et forte à 5°c...

En action sur le Lez

Pas facile, les postes sont réduits mais quelques poissons succomberons aux vers de berge : une belle de 34 cm pour Toqueur31 prise en plein courant et 3 de 24 à 30 cm pour Fouytoc qui s'en sortira honorablement...

Une belle fario mais bien maigre à la sortie de l'hiver

Maillée mais pas bien grosse !

Changement de rivière l'après-midi et direction l'Arac que nous ne pratiquons pas souvent. Là aussi, des eaux fortes et teintées ne nous permettrons pas de prospecter beaucoup de postes. Piscare sera le seul à toucher un poisson, tout juste maillé ...et évitera le capot de la journée.

L'Arac : une eau moins mâchée mais tout aussi forte...

Un collector en bordure de l'Arac

Après deux heures de pêche sur cette magnifique rivière, nous redescendons sur Saint-Girons et nous nous arrêtons sur le Haut-Salat pour un dernier essai. Pas de surprise, les eaux sont du même acabit. Fouytoc, qui décidément n'a pas digéré sa saison précédente, touchera un dernier poisson de 25 cm.

Le Salat vers Saint-Sernin : ça dévale pas mal
   

Commentaires

  1. Malheureusement les eaux sont hautes de partout encore vu cette superbe météo, patience ����

    RépondreSupprimer
  2. Oui, et puis ça pas l'air de s'arranger, du moins pour le WE prochain...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La vérité sur les barrages : une campagne européenne lancée par Patagonia ....

Vu dans la presse : semaine du 17 au 23 septembre

Fermeture 2018 : come-back en vallée d'Aure ...